Recherche avancée
 
Cliquez pour agrandir
Main-d’œuvre indépendante au CSSS Gatineau
21 juillet 2014

Une pratique qui menace la sécurité et la qualité des soins et des services offerts à la population

Le journal La Presse dévoilait hier que le CSSS de Gatineau était l'institution qui engageait en 2012 le plus grand nombre de main-d'œuvre indépendante, avec des dépenses pour l'année de 9,6 millions de dollars. La Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN (FSSS-CSN) et le Syndicat des travailleurs et des travailleuses de la Santé de Gatineau de la CSN (STTSG-CSN) dénoncent cette pratique qui menace directement la sécurité et la qualité des soins et des services offerts à la population. Bien que le directeur général du CSSS de Gatineau s'est publiquement engagé à réduire le recours à de la main-d'œuvre qui n'est pas régie aux mêmes standards de qualité et d'encadrement que ceux du secteur public, le CSSS de Gatineau continue de donner des contrats de service en soins à des entreprises privées telles OptiNursing.

« C'est carrément outrageux! On laisse entrer le loup dans la bergerie », martèle d'entrée de jeu Josée McMillan, présidente du STTSG-CSN. « Alors que les auxiliaires en santé et les services sociaux sont disponibles pour offrir les services auxquels est en droit de s'attendre la population gatinoise, la direction du CSSS préfère donner des heures au profit de OptiNursing pour des services de soins à domicile. Elle l'a fait éhontément par le passé et, malgré ses bonnes intentions, elle continuera de le faire à l'avenir tant que la population n'exigera pas le contraire », se désole la représentante syndicale. 

Plusieurs problèmes ont été rapportés par la clientèle aux auxiliaires en santé et services sociaux, en regard de la faible qualité des soins dispensés par OptiNursing, ainsi que de diverses erreurs qui pourraient porter préjudice à la clientèle. Le syndicat a interpellé en juin dernier la direction sur cette problématique, mais cela est demeuré depuis lettre morte.

La situation du CSSS de Gatineau n'est pas la première intrusion de services privés dans les soins à domiciles dans l'Outaouais. Au mois d'avril dernier, la FSSS avait dénoncé un contrat du même type qui avait été signé entre le CSSS de Papineau et l'entreprise 1001 Corvées. La FSSS avait également émis son inquiétude quant à la qualité des services et des soins offerts par l'entreprise privée au détriment du développement des services de soins à domicile dans le secteur public.


« Au bout du compte, c'est la population de l'Outaouais, les payeurs de taxes, qui est la grande perdante de cette décision » fait remarquer Christian Meilleur, vice-président régional de la FSSS-CSN. « Il s'agit d'un bel exemple de "mal-financement" des fonds publics au profit d'une entreprise privée qui n'a pas comme principale préoccupation le bien-être de la population. Arrêtons de travailler contre le bien public et le démantèlement des services publics », affirme en conclusion le vice-président régional.

À propos du STTSG-CSN et de la FSSS-CSN

Le syndicat de travailleurs et des travailleuses de la santé de Gatineau (CSN) regroupe près de 3000 membres dans les catégories 2 et 3 du secteur de la santé et des services sociaux. La Fédération de la santé et des services sociaux (CSN) représente près de 7 000 membres répartis dans 19 syndicats sur le territoire de l'Outaouais. La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) compte près de 130 000 membres dans les secteurs public et privé. La FSSS est l'organisation syndicale la plus représentative dans le secteur de la santé et des services sociaux. La FSSS-CSN agit en faveur d'une société plus équitable, plus démocratique et plus solidaire.

Date : 
21 juillet 2014 

Source : 
Fédération de la santé et des services sociaux CSN (FSSS-CSN) 

Renseignements:


Christian Meilleur

Vice-président régional de la Fédération de la santé et des services sociaux – CSN

Cell. : 819 923-0447; bur. : 819 643-4804