Recherche avancée
 
Cliquez pour agrandir
Dépôt d’un mémoire à la Commission Charbonneau
11 juillet 2014

Demande d’enquête sur les CHU en PPP

Montréal, 11 juillet 2014 – La Coalition CHUs sans PPP a déposé un mémoire aujourd’hui à la commission Charbonneau. La Coalition demande d’être entendue par la commission durant les consultations publiques qui auront lieu à l’automne 2014. La Coalition réclame un examen approfondi du processus ayant mené à l’octroi de contrats en PPP pour la mise en œuvre des projets de modernisation des CHU en PPP.

Un dossier préoccupant

Le CHUM, le centre de recherche du CHUM (CRCHUM) et le CUSM en PPP ont fait la manchette à plusieurs reprises depuis leur mise en œuvre. Ces projets représentent des investissements publics de plus de 7 milliards de dollars qui font l’objet d’importants dépassements de coûts. D’autres dépassements sont encore à prévoir, la firme SNC-Lavallin ayant récemment requis 200 millions supplémentaires au gouvernement pour la construction du CUSM. Par ailleurs, de sérieuses questions se posent lorsqu’on examine le processus ayant mené au choix de ce mode de réalisation. Des accusations ont de plus été déposées concernant une fraude d’une valeur de 20 millions de dollars en lien avec l’obtention du contrat du CUSM.

« Au moment où le gouvernement nous annonce la tenue d’un grand débat sur l’état de nos finances publiques, nous sommes persuadés que le dossier des CHU en PPP doit faire partie de la discussion. Les irrégularités de ces projets de plusieurs milliards sont majeures et il est étonnant de constater que nos décideurs s’y intéressent si peu dans un contexte de compressions où les services à la population sont menacés partout au Québec », expliquent les porte-parole de la Coalition CHUs sans PPP.

Les organisations membres de la Coalition ont toutes dénoncé les dangers du recours aux PPP lors du débat entourant la signature des contrats de construction des CHU en PPP. Le manque de transparence entourant tout le processus d’octroi et les dépassements de coûts annoncés récemment démontrent que leurs préoccupations étaient amplement justifiées.

Une enquête est nécessaire

La Coalition CHUs sans PPP regroupe des organisations représentant plus d’un million de citoyennes et citoyens du Québec, dont les travailleuses et travailleurs des CHU. « Devant l’importance que représentent les investissements dans les CHU en PPP sur nos finances publiques et les nombreuses irrégularités qui ont été révélées sur la place publique, nous avons pris la décision de déposer un mémoire à la commission Charbonneau. Nous espérons que celle-ci nous donnera l’occasion de nous faire entendre », poursuivent les porte-parole de la Coalition.

« Nous demandons une enquête approfondie des CHU en PPP, du processus d’octroi des contrats jusqu’à la construction des établissements. Nous sommes persuadés que toute la lumière n’a pas encore été faite sur ce dossier », de conclure les porte-parole.

À propos de la Coalition CHUs sans PPP

La Coalition CHUs sans PPP regroupe l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics, la Coalition Solidarité Santé, la Confédération des syndicats nationaux (CSN), la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), le Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal (RIOCM), le Secrétariat intersyndical des services publics (SISP), le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP-FTQ) et le Syndicat des professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ).

      30   –

Source : Coalition CHUs sans PPP

Renseignements

Thierry Larivière, CSN : 514-704-3297