Recherche avancée
 
Cliquez pour agrandir
Nomination du conseil des ministres
23 avril 2014


Un nouveau ministre québécois de la Santé et des Services sociaux qui a le devoir de se souvenir…

Montréal, 23 avril 2014 – La Coalition solidarité santé souhaite la bienvenue au nouveau ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette. Dans ce poste, le Dr Barrette a maintenant la responsabilité de défendre l’héritage du Parti libéral qui est à l’origine de l’assurance-hospitalisation et de l’assurance maladie publiques au Québec il y a plus de 40 ans. À cette époque où le PIB québécois représentait une mince fraction de celui d’aujourd’hui, le PLQ avait compris que les vraies affaires relevaient des programmes sociaux publics.

À l’instar du PLQ de l’époque, pour la Coalition solidarité santé, les vraies affaires ne sont pas celles du monde des affaires, ce sont celles du mieux vivre ensemble :

-  celles de l’amélioration des conditions de vie de la majorité de la population par le partage de la richesse déjà existante et la réduction des inégalités, dans un souci de contrer la catastrophe environnementale qui nous guette et qu’on ne doit pas léguer à nos enfants;

- celles de l’amélioration de l’accès à des soins et services sociaux et de santé par la réduction de la place du privé et le renforcement et le développement du système public. Le réseau public est le meilleur rapport qualité/prix que l’on puisse obtenir parce qu’il est plus rentable, plus efficace et efficient que ne le sera jamais le privé;

- par un mode de financement des soins et services qui favorise la collaboration et la coopération du personnel pour une plus grande qualité, et non la compétition et la concurrence pour un plus gros volume;

-  par le respect et la reconnaissance, y compris financière, des compétences des divers personnels qui se dévouent au quotidien au service de la population;

- par des services de soutien à l’autonomie guidés par le principe de précaution pour nous assurer de n’échapper personne, et que tous les gens concernés soient en sécurité, en misant sur un projet de société où on prend le temps de soigner et de soutenir dignement les membres de notre communauté qui en ont besoin;

-  par l’arrêt des contrats en PPP où le secret des contrats relève presque de la sécurité nationale parce que l’intérêt financier et légal public passe toujours après celui du privé;

- par l’établissement d’une assurance médicament universellement publique et d’une politique du médicament nous permettant de mieux gérer les stocks, nous protégeant des pénuries des dernières années, tout en économisant des milliards;

- par le soutien et le rehaussement du financement des organismes communautaires qui travaillent avec leurs communautés pour se prendre en main, s’organiser démocratiquement, changer et améliorer leurs conditions de vie.

- Enfin, la Coalition solidarité santé rappelle au Dr Barrette qu’en 2010, à la tête de la FMSQ, il avait publié dans les médias une liste d’alternatives budgétaires et fiscales ressemblant à celle de la Coalition opposée à la tarification et la privatisation des services publics permettant au gouvernement d’aller chercher l’argent nécessaire pour financer les services publics. « Au moment où son gouvernement s’apprête à rédiger un nouveau budget et parle de couper 1 milliard dans les services publics, on espère que le ministre s’en souviendra pour assurer la pérennité du réseau public de santé et de services sociaux », conclut Jacques Benoit, coordonnateur de la Coalition.

À propos de la Coalition solidarité santé

La Coalition solidarité santé regroupe une quarantaine d’organisations syndicales, communautaires et religieuses. Depuis sa fondation en 1991, ses actions ont toujours été motivées par la défense du droit à la santé pour l'ensemble de la population québécoise, et ce, sans égard au statut ou au revenu des citoyennes et des citoyens. Elle défend le caractère public, la gratuité, l'accessibilité, l'universalité et l'intégralité des services de santé et des services sociaux.

      30 –

Source : Coalition solidarité santé

Renseignements

Jacques Benoit, 514-442-0577